Glossaire du digital learning – 5 termes en «… learning »

Le monde de la formation digitale est connu pour son jargon pas toujours évident à comprendre… Dans ce premier volet du  Glossaire du Digital Learning, nous déchiffrons pour vous, 5 expressions clés en «…learning ».

Glossaire du Digital Learning

E-Learning

Né avec l’explosion du net dans les années 2000, le e-learning est une modalité de formation à distance. Les modules de formation sont mis à disposition des apprenants via internet ou un réseau intranet, et s’effectuent sur un support électronique (souvent un ordinateur). Les modules E-Learning sont souvent limités en termes d’interactions et de variété de médias pédagogiques utilisés (les plus basiques comprenant uniquement une compilation de fichiers pdf). Avec les évolutions numériques, le E-Learning a fini par évoluer pour laisser place au digital learning

Digital Learning

 

Le Digital Learning englobe l’e-learning puisqu’il prend en compte : les formations réalisées via un ordinateur et une connexion internet, mais aussi, l’ensemble des outils numériques et digitaux de la formation aidant à la montée en compétence des individus. Il comprend également des modalités de formation combinant le présentiel avec des outils digitaux (blended learning).

Dans le Digital Learning on retrouve l’utilisation de tablettes, d’ordinateurs portables, de smartphones, d’objets connectés (ex : montres, tableaux…), de vidéos, d’animations, de serious games (jeux vidéo au service de la formation), de cartes interactives, de technologies VR et IR etc…

Il se démarque du e-learning en alliant une dimension de plaisir à l’apprentissage. Le but étant de motiver et captiver les apprenants afin de les impliquer et de les former plus efficacement.

Mobile Learning

 

Le Mobile Learning (appelé également M-Learning ou apprentissage nomade), permet une grande flexibilité dans l’apprentissage puisque l’apprenant peut suivre la formation où qu’il soit, grâce à un appareil mobile. Le bémol de l’apprentissage nomade est le temps de concentration des apprenants qui est plus limité sur ce type d’appareil. Si l’on prend l’exemple des smartphones, les sms et autres notifications, peuvent constamment interrompre ou perturber l’apprentissage si l’apprenant n’a pas l’autodiscipline nécessaire. Le M-Learning n’est cependant pas à négliger étant donné qu’il y a aujourd’hui plus de téléphones portables que d’Hommes dans le monde, et que ces objets font partie intégrante de notre quotidien !

Extra : le terme « responsive » désigne un contenu, un site internet…qui s’affiche sans problèmes et fonctionne parfaitement bien sur un support mobile.

Rapid Learning

La formation a fortement évolué pour se caler sur le rythme du monde des affaires  : elle doit être accessible à partir de n’importe où, n’importe quand et surtout être de plus en plus rapide  ! Le Rapid Learning désigne un mode d’apprentissage basé sur la création de ressources pédagogiques rapides en termes de production et d’apprentissage. Les modules de Rapid Learning sont de courte durée  : 15-20 minutes maximum. C’est donc une excellente solution pour l’enseignement et l’apprentissage de savoirs précis et circonstanciés. En proposant des contenus consommables très rapidement, l’apprenant peut se former à tout moment de la journée, dès qu’il a un peu de temps devant lui. Le caractère très visuel de ces modules permet quant à lui, une bonne mémorisation des connaissances.

Social Learning

Jay Cross, expert de l’apprentissage informel et à l’origine de  la popularisation du terme « e-learning », explique dans son ouvrage « informal learnings » que les compétences professionnelles s’acquièrent en grande partie par interactions et échanges informels au travail. On considère aujourd’hui que cela concerne 80 % des compétences professionnelles.

Le Social Learning s’inscrit dans la continuité de ces recherches puisqu’il porte l’idée qu’un apprentissage efficace naît d’interactions sociales.

Il s’agit  en effet d’une modalité d’apprentissage qui permet à l’apprenant de recevoir des connaissances, mais aussi de les partager et de les transmettre avec les autres (collaborateurs, formateurs, experts…). Cela étant rendu possible par des forums, chats et réseaux sociaux d’entreprises… L’apprenant peut ainsi collaborer avec les autres apprenants et partager avec eux ses expériences.

Nous espérons que ce premier volet de notre glossaire vous a plu  ! Pour toute question concernant les termes expliqués ou l’implémentation d’une solution Digital Learning dans votre organisation, contactez-nous  ;)

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *