Meta… Metaverse… Mais c’est quoi ?

Meta… Metaverse… Mais c’est quoi ?

Ce que vous devriez savoir à propos du métaverse

Facebook a annoncé vouloir créer 10 000 emplois en Europe et va dépenser 10 milliards de dollars pour construire un projet d’univers numérique qui pourrait être l’internet du futur. Le géant du numérique a d'ailleurs changé le nom de son entreprise pour y faire référence.

Selon le fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg, les interactions virtuelles qui se font aujourd’hui par des publications, des commentaires ou des discussions sur les réseaux sociaux se feront par l’utilisation de casques de réalité virtuelle dans des environnements créés par Facebook.

Qu’est-ce que le métaverse ?

Le métaverse est un concept complexe et se présente comme l’internet de demain par les adeptes des nouvelles technologies. Il est défini comme un environnement virtuel fictif dans lequel de nombreux internautes peuvent interagir entre eux, apprendre, travailler et jouer à travers un avatar ou un hologramme.

L'origine du concept

Avant d’être un concept technologique, le métaverse était un concept littéraire de science-fiction. En effet, ce terme a été inventé en 1992 par le célèbre auteur Neal Stephenson dans son roman visionnaire « Snow Crash ».

Quel impact aurait le métaverse dans notre quotidien ?

À la suite des confinements causés par la COVID 19, de nombreuses restrictions nous ont empêchés de manger au restaurant, de voyager, de se rendre au travail. Les individus ont alors pris conscience que l’internet mobile ne suffisait plus pour animer les interactions sociales.

En seulement quelques mois, nous avons connu une accélération de la digitalisation de nos pratiques au quotidien (réunion de travail, formations, cours de sport en visio, jeux et apéros virtuels…) qui nous ont permis d’accéder au monde lorsque quasiment tout était clos à l’extérieur.

À terme, le métaverse permettrait de pouvoir voyager d’un espace à un autre, vivre des expériences en communs, retrouver ses amis avec des casques de réalité virtuelle, d’assister à un concert...

Un méta-univers numérique au service de la formation ?

L’internet du futur devrait faire évoluer incontestablement les méthodes d’apprentissages sur tous les domaines d’enseignement (éducation des enfants, étudiants, formation professionnelle, montée en compétences) en les rendant à la fois plus immersives et ludiques.

On voit déjà les bénéfices de la réalité augmentée et réalité virtuelle en formation.

Contrairement à des formats plus classiques, aujourd’hui, les technologies immersives permettent aux individus de visualiser les informations de manière plus innovantes sans se déplacer, leurs potentiels est donc immense.

Les Metaverses faciliteront l’interactivité entre participants, les émotions… deux éléments clefs de l’apprentissage et qui manquent aujourd’hui pendant les visios à rallonge ….

Quels risques avec les métaverses ?

Selon Fanny Parisse, « les individus ressentent une perte de sens et le métaverse peut y répondre, il permet de rendre accessible la vie qu’on aimerait avoir. Mais il peut être autant merveilleux qu’un cauchemar ! D’un point de vue sociologique, se pose la question de l’avenir d’une société dont les interactions sociales se construisent loin de la réalité. Cela peut provoquer de l’isolement, de la détresse. Si on est dans un univers utopique par exemple, on peut effectivement s’enfermer dans une bulle et échapper à la réalité »

« Si les GAFAM prennent la main sur le métaverse, et c’est parti pour, ils pourront définir des règles qui leur seront bénéfiques et cohérentes avec leur profit. Il y a un vrai risque pour nos démocraties, pour nos données personnelles et de réduction de nos libertés. C’est déjà le cas avec les réseaux sociaux par exemple. Tout le monde peut avoir accès à nos informations. Or les individus ne sont pas sensibles à ce sujet parce qu’il est invisible et le temps des États et de la loi n’est pas assez rapide pour réguler le métaverse. À moins que les États prennent part au métaverse et régulent de fait ce monde puisqu’ils en feront partie. » Fanny Parise.

Netflix occuperait presque 1/5ème de la bande passante mondiale. Le métaverse sera une extension de notre vie …qui va consommer encore plus de connexion internet sans pour autant que l’on s’en rende compte de son aspect énergivore !

Le Metaverse ouvre des possibilités incroyables, un univers que l’on a encore du mal à imaginer… et pourtant très proche ! Il faudra sans doute « veiller au grain » sur son utilisation et prendre du recul… et vous qu’en pensez vous ?

En utilisant ce site Web, vous acceptez notre politique de confidentialité

Cookie Settings

We use cookies to improve user experience. Choose what cookie categories you allow us to use. You can read more about our Cookie Policy by clicking on Cookie Policy below.

These cookies enable strictly necessary cookies for security, language support and verification of identity. These cookies can’t be disabled.

These cookies collect data to remember choices users make to improve and give a better user experience. Disabling can cause some parts of the site to not work properly.

These cookies help us to understand how visitors interact with our website, help us measure and analyze traffic to improve our service.

These cookies help us to better deliver marketing content and customized ads.